Mise à jour: 22/05/2015

Système mondial d’information sur les ressources phytogénétiques pour l’alimentation et l’agriculture

Global Information System on PGRFAL'Article 17 du Traité international stipule que « les Parties contractantes coopèrent dans le but de développer et de renforcer un système mondial d’information de manière à faciliter les échanges d’informations, sur la base des systèmes d’information existants, sur les questions scientifiques, techniques et environnementales relatives aux ressources phytogénétiques pour l’alimentation et l’agriculture. »

Compte tenu des nombreuses initiatives en cours, de leur différente nature, de leurs champs d’application spécifique et de la diversité des parties prenantes impliquées, la constitution de partenariats stratégiques qui leur permettent d'agir en collaboration pour apporter un soutien plus efficace et mieux coordonné aux efforts de sélection végétale et à la mise en œuvre du Système multilatéral s'impose.

Afin de faciliter les progrès dans le développement du Système mondial d'information prévu à l'Article 17, le Secrétariat s'emploie à nouer des partenariats stratégiques et participe à l'élaboration de systèmes d'information et d'outils, sous la direction de l'Organe directeur. Il mène en particulier les principales activités suivantes:

- recensement des besoins spécifiques des parties prenantes et des utilisateurs;

- établissement d'inventaires et constitution de bases de données sur les ressources phytogénétiques pour l'alimentation et l'agriculture;

- établissement de liens avec le Centre d'échange de la Convention sur la diversité biologique , le portail Genesys, le Mécanisme mondial d'échange d'information sur la mise en œuvre du Plan d'action mondial, Eurisco, Grin-Global et d'autresAccords multilatéraux sur l'environnement pertinents.

Dans ce contexte, le Secrétariat du Traité international soutient la mise en œuvre de DivSeek conjointement avec le Fonds fiduciaire mondial pour la diversité des cultures. DivSeek est une initiative mondiale visant à faciliter les liens entre les génomiques, les phénomiques et les échantillons disponibles au public. Le Secrétariat a également participé à l’élaboration du Papier blanc sur DivSeek.

Le processus politique

À sa cinquième session, tenue à Mascate en Septembre 2013, l’Organe directeur du Traité international a adopté la Résolution 10/2013, Développent du Système mondial d'information sur les ressources phytogénétiques dans le cadre de l'article 17 du Traité international, il a aussi demandé au Secrétaire de convoquer une consultation d'experts.

Il a également approuvé les termes de référence de cette consultation et a encouragé les Parties contractantes, les Parties non contractantes, les parties prenantes concernées et les mécanismes de financement à fournir un soutien financier pour le développement du Système mondial.

La Consultation d'experts qui s’est tenue à San Diego, en Californie ( USA), les 7 et 8 Janvier 2015, a:

(a) Examiné la documentation et un document de réflexion de fond sur « Les ressources phytogénétiques et les génomiques », y compris les résultats d’un sondage en ligne sur les principales composantes du Système mondial d’information;

(b) Examiné et apprécié le projet de document de vision sur le Système mondial d’information visé à l’Article 17 du Traité international et a conseillé le Secrétaire sur sa finalisation. Le document actualisé sera présenté au sixième Organe directeur;

(c) Rédigé la vision pour le Système mondial d’information;

(d) Évalué les informations sur les principales initiatives, projets et programmes en cours;

(e ) Recensé les besoins (y compris Easy SMTA, Capfitogen), et a conseillé le Secrétaire sur l’identification des lacunes, les activités et les priorités pour l’échange d’information, les meilleures pratiques et les méthodologies appropriées qui ont été prises en compte dans le projet de programme de travail qui sera soumis à la sixième session de l’Organe directeur. Le programme comprend la mise en place d’une plateforme et d’un portail web ;

(f) Rédigé les termes de référence pour un Comité consultatif scientifique sur le Système mondial d’information pour examen de la part du sixième Organe directeur;

(g) Il a également suggéré la création immédiate de deux groupes de travail, dont les résultats seront également communiqués par le Secrétaire au sixième Organe directeur :

1) Développement d’ identificateurs uniques permanents pour les RPAA. Le groupe de travail, composé d’experts reconnus au niveau international dans le domaine de la documentation des RPAA et de la gestion des informations, a commencé son travail le 23 Février 2013 à travers les moyens électroniques.
       2) Examen du projet de programme de travail sur le Système mondial d’information

Le rapport de la réunion est disponible